Histoire

Habitée depuis la Préhistoire, la région a été marquée par les périodes successives de l’histoire qui ont laissé des traces encore visibles aujourd’hui. Petit voyage dans le temps…

Histoire du territoire

L’Antiquité 

A l’époque gauloise, la tribu des Turones se fixe sur le territoire et se convertit à l’agriculture et l’élevage. La conquête romaine marque le canton, par la création d’une des plus importantes voies, celle reliant Tours à Poitiers en passant à Pont-de-Ruan et Thilouze.

Les invasions barbares qui suivirent incitèrent les populations locales à creuser des « souterrains-refuge » pour sauver leurs vies. Les familles s’y entassaient pendant que les envahisseurs passaient et repassaient en surface. Vous pouvez en voir un exemple au site des Goupillères .

Le Moyen-Age

Les premiers châteaux sont apparus vers l’an Mil soit sur les hauteurs (Ussé, Saché, La Chevrière, La Cour, La Chatonnière), soit protégés par de larges douves (La Roche, Le Châtelet, Fontenay), soit par des marais (Azay, l’Islette, Fouchault). A ces forteresses primitives en bois succédèrent progressivement des châteaux de pierre, encore visibles aujourd’hui pour la plupart.

Au début du XIIème siècle, le chevalier Hugues Ridel donna son nom à Azay qui s’appela alors « le Ridel ». Puis en 1418, le Dauphin Charles échoua dans sa tentative de reprendre la ville de Tours au Duc de Bourgogne. Il se replia alors sur Chinon. En passant devant Azay-le-Rideau, les habitants lui refusèrent une aide et l’insultèrent. En représailles, le roi fît brûler le château et tua toutes les personnes y vivant. Dès lors, la ville porta le nom « d’Azay-le-Brûlé ».

L’époque de Louis XI (1423-1483) fut ensuite synonyme de paix. Une multitude de gracieux manoirs, sobres de décoration, mais purs de lignes, couvrit toute notre région.

Le développement économique.

Après la Révolution et la division administrative de la France, le début du XIXème siècle fut le temps du développement des voies de communication (Construction du Pont de Langeais et de voies de chemin de fer). Ce fut également le développement de la pêche d’aloses et de saumons en Loire.

L’industrie devient florissante avec la création d’une papeterie à vapeur fondée à Marnay par les frères Mame en 1870. Aujourd’hui, le site accueille le Musée Maurice Dufresne, grand musée de machines anciennes. Les mécanismes du moulin y sont encore visibles.

Source: Histoire d'Azay et de son canton -Jacques MAURICE

Des visites chargées d’Histoire

Château d’Azay-le-Rideau
Château de l’Islette
Château de Fontenay
Château d’Ussé
Vallée troglodytique des Goupillières
Musée Maurice Dufresne

Les Hommes célèbres

Honoré de Balzac

Le Musée Balzac à Saché

 

« Ne me demandez pas pourquoi j’aime la Touraine, je l’aime comme un artiste aime l’art » écrivait Honoré de Balzac. Personne n’a mieux rendu hommage à la Touraine que ce grand écrivain.

Né à Tours, Honoré de Balzac (1799-1850) passe son enfance en Touraine avant de partir avec sa famille pour Paris. Dans les années 1830, accueilli par son ami Jean de Margonne, il trouve dans le château de Saché un refuge idéal pour échapper à ses créanciers et à la vie parisienne. Ce château devient le lieu d’inspiration privilégié de l’auteur qui y fait des séjours réguliers. Il y écrit jour et nuit certains de ses ouvrages les plus célèbres : Le Père Goriot, Le Lys dans la vallée…

Amoureux de la Touraine, Balzac fait de nombreuses références à notre région, à ses paysages, ses lieux et ses personnages. Le château de Saché, devenu musée Balzac, est aujourd’hui meublé et décoré tel que l’auteur l’a connu.

Visite du musée : www.lysdanslavallee.fr

Alexandre Calder

L’atelier Calder, résidence d’artistes

 

Considéré comme « le plus français des sculpteurs américains », Alexandre Calder (1898-1976) s’est rendu célèbre par ses mobiles et « stabiles » poétiques, faits de fil de fer et de tôle peinte, le plus souvent de couleur noire.

Le petit village de Saché a abrité pendant 23 ans l’atelier de Calder, séduit par la vallée de l’Indre où s’était déjà installé Joe Davidson, sculpteur des célébrités mondiales.
Sculpteur internationalement reconnu, il devint citoyen d’honneur de Saché et fit don à la commune d’un stabile trônant depuis 1974 face à l’église.

Son ancien atelier accueille aujourd’hui des artistes en résidence : www.atelier-calder.com

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le fonds patrimoine de la médiathèque d’Azay-le-Rideau.