Budget

Le budget des collectivités locales doit être voté en équilibre à la différence de ceux de l’État et de la Sécurité sociale. Ce budget permet de gérer les services publics qui sont de compétences communautaires (développement économique, petite enfance, enfance et jeunesse, transports scolaires, etc.) auxquels les habitants et les entreprises ont recours quotidiennement.

Le budget consolidé (fonctionnement + investissement) de la CCPAR est d’environ 7 millions d’€. Cependant, la majeure partie des dépenses constitue des reversements obligatoires à l’Etat (FNGIR), au SMICTOM (ordures ménagères), aux communes (attribution de compensation) et pour le transport solaire. Si bien que la masse réelle sur laquelle la collectivité dispose d’une marge de manœuvre s’élève en réalité à un peu plus de 3 millions d’€.

Le budget des collectivités locales, et donc celui de la CCPAR, s’inscrit dans un cadre financier particulièrement contraint puisqu’elles connaissent toutes une réduction importante des dotations que l’Etat leur verse.

Les recettes

En 2014, les ressources financières s’élèvent à 7 319 418 € et proviennent principalement :

  • De la fiscalité locale, notamment la Contribution Economique Territoriale (CET) et une part des impôts locaux des ménages : 1 912 050 €
  • De la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) : 1 533 777 €
  • Des dotations de l’Etat : 980 849 €
  • Des subventions du Conseil départemental et de la participation des parents pour le transport scolaire : 582 542 €
  • Du fond de roulement 2013 reporté : 602 370 €
  • Des ventes de terrains aux entreprises pour s’implanter et se développer : 174 049 €
  • Des autres recettes, comme les subventions, les loyers ou les ventes de terrains : 1 533 781 €

Répartition des recettes – compte administratif 2014

 

 

Les dépenses

En 2014, les dépenses s’élèvent à 6 702 490 € et sont consacrées :

  • Aux reversements obligatoires : 3 490 474 €
  • Au développement économique : 392 491 €
  • Au tourisme : 345 163 €
  • Aux services à la population : 865 720 €
  • Aux actions de solidarité et de cadre de vie : 366 218 €
  • Aux dépenses générales : 884 671 €
  • Au remboursement des emprunts : 357 753 €

Répartition des dépenses – compte administratif 2014

 

Les restes à réaliser s’élèvent à 139 725 € en dépenses et 80 355 € en recettes, soit un solde négatif de 59 370 €.

Ainsi, en 2014, le budget général fait apparaitre, après intégration des restes à réaliser, un résultat positif de 557 558 € ; comparable à celui constaté en 2013. Ce résultat permet d’assurer l’autofinancement indispensable à la poursuite des investissements en 2015.